Des chercheurs israéliens déchiffrent un parchemin de la mer Morte

Des chercheurs israéliens déchiffrent un parchemin de la mer Morte

FRAGMENTS

Des fragments de pots brisés qui auraient pu contenir des rouleaux de la mer Morte volés, retrouvés dans la grotte 12 près de Qumran (Crédit : Casey L. Olson et Oren Gutfeld, Université hébraïque)

Deux universitaires ont relié 60 minuscules fragments de parchemins, après avoir commencé à les examiner, plus d'une demi-siècle après leur découverte.

Des chercheurs israéliens ont reconstitué et déchiffré l’un des deux manuscrits des rouleaux de la mer Morte, qui n’avaient jamais été interprétés, plus d’un demi-siècle après leur découverte, a annoncé une université israélienne.

Jusqu’ici, plus de 60 minuscules fragments de parchemin portant des inscriptions cryptées en hébreu étaient considérés comme provenant de parchemins différents, a affirmé dimanche à l’AFP Ilan Yavelberg, un porte-parole de l’université de Haïfa (nord).

Mais Eshbal Ratson et Jonathan Ben-Dov, du département d’études bibliques de l’université, ont découvert que tous ces fragments étaient liés après avoir commencé à les examiner il y a un peu moins d’un an, a expliqué M. Yavelberg.

« Ils ont tout assemblé et sont arrivés à la conclusion qu’il s’agissait du même rouleau », a-t-il affirmé.

De nombreux experts pensent que les manuscrits de la mer Morte ont été écrits par les Esséniens, une secte juive dissidente qui s’était retirée dans le désert de Judée vers des grottes à Qumrân, au-dessus de la mer Morte.

Le rouleau déchiffré contient des références au calendrier de 364 jours utilisé par la secte, par opposition au calendrier lunaire utilisé dans la pratique religieuse juive aujourd’hui.  Lire la suite sur le site THE TIMES OF ISRAEL

Nos derniers articles

Yom invente une liturgie contemporaine inédite, à la croisée des traditions juive et chrétienne, en faisant dialoguer sa clarinette avec les grandes orgues de Baptiste-Florian Marle-Ouvrard.
L’ICCJ (International Council of Christians and Jews) assure la coordination entre 38 organisations nationales consacrées au dialogue judéo-chrétien. L’Amitié Judéo-Chrétienne de France en fait partie.