Jérusalem: une découverte archéologique confirme les dires de la Bible

Jérusalem: une découverte archéologique confirme les dires de la Bible

Pièce

La découverte d’un sceau en argile vieux de 2700 ans, à Jérusalem, a été présentée, le premier janvier 2018, comme une preuve de l’existence d’un gouverneur dans cette ville. Une donnée  jusque là  mentionnée par la Bible mais jamais prouvée par l’archéologie, une découverte majeure qui encore une fois, s’il en fallait, confirme le lien historique pluri-millénaire  entre Jérusalem et le peuple juif…..

 

 

Dans la ville sainte, un sceau en argile vieux de deux mille sept cent ans, datant du sixième ou septième siècle avant notre ère à l’époque du premier temple juif construit dans la ville, a été découvert près du mur des Lamentations. Ce trésor vient apporter la preuve que le titre de «Gouverneur de la ville», (le maire de l’époque) dont seul l’Ancien Testament parlait jusqu’ici, a bel et bien existé.

« Il confirme la représentation biblique de l’existence d’un gouverneur de la ville à Jérusalem il y a 2 700 ans« , a déclaré un communiqué de l’Autorité des Antiquités cité par l’archéologue israélienne qui participe aux fouilles sur le site du mur des Lamentations, Shlomit Weksler-Bdolah.

Selon Shlomit Weksler-Bdolah, ce sceau confirme la mention faite dans la Bible d’un dirigeant de Jérusalem. “C’est la première fois que nous trouvons cette mention dans un contexte archéologique (…)”, précise-t-elle.

Lire la suite sur TelAvivre.com

Nos derniers articles

Yom invente une liturgie contemporaine inédite, à la croisée des traditions juive et chrétienne, en faisant dialoguer sa clarinette avec les grandes orgues de Baptiste-Florian Marle-Ouvrard.
L’ICCJ (International Council of Christians and Jews) assure la coordination entre 38 organisations nationales consacrées au dialogue judéo-chrétien. L’Amitié Judéo-Chrétienne de France en fait partie.