juifs de france, pourquoi partir, Serge Moati, interview et livre

juifs de france, pourquoi partir, Serge Moati, interview et livre

moati

Serge Moati invité sur le plateau de France 3 présente son livre "Juifs de France, pourquoi partir? " © France 3 / Culturebox

 

Serge Moati a publié le 18 janvier 2017 chez Stock "Juifs de France – Pourquoi partir ?" Insécurité, attentat, agression, l'ouvrage raconte pourquoi certains jeunes juifs ont décidé de faire leur "Alya" mais relate aussi comment 30% ont échoué et sont revenus déçus de leur exil.     

7900 juifs ont quitté la France en 2015

En France, la communauté juive s'élève aujourd'hui à environ 500 000 personnes. Une communauté diversifiée, intégrée depuis des années, qui compte aussi bien des pratiquants que des non croyants, mais qui depuis dix ans subit l'insécurité et la peur.

Ils étaient environ 1600 à quitter la France entre 2000 et 2012. A partir de 2014 les chiffres n'ont cessé d'augmenter pour atteindre 7900 départs en 2015.

Moteur de l'exil : l'insécurité

Serge Moati analyse plusieurs raisons à cette "Alya". Le premier gros choc est l’assassinat d’Ilan Halimi en 2006, suivent en 2012 les meurtres de Mohamed Merah et l’horreur de l’Hyper Cacher en 2015. Dès lors ils sont nombreux à partir vivre en Israël, à quitter une France qu’ils ne reconnaissent plus, une France qui leur fait peur. "Il y a une angoisse générale, un désarroi suite à ces événements. Le seul fait de porter une Kippa fait de vous une cible", relate le journaliste.

Mais que vont-ils chercher en Israël ?

Si l'insécurité est la principale motivation au départ de ces jeunes, il y a également un fort élan religieux. Car "Alya" signifie "ascension" ou "élévation spirituelle". Pour Serge Moati "cette immigration est guidée par un substrat religieux. L'idée étant de dire 'c'est mon identité qui va s'exprimer'".

 Mur des lamentations- Jérusalem

 Mur des lamentations- Jérusalem

© MAXPPP

Un enfant sur trois est pauvre

Et pourtant Israël n'a rien d'un Eldorado. Après le Mexique, le pays enregistre le taux de pauvreté le plus élevé parmi tous les pays de l’OCDE. "Un enfant sur trois est pauvre, et un adulte sur cinq", rappelle Serge Moati.  
 

Tel Aviv, 2014 un campement de sans-abri 

Tel Aviv, 2014 un campement de sans-abri 

© ROBERT B. FISHMAN / DPA

Les valeurs humanistes et égalitaires menées par le parti socialiste sont balayées à la fin des années 1970 par les différents gouvernements de droite. La mise en place d'un programme de libéralisation de l’économie, et de privatisation de secteurs importants a fortement dégradé les conditions de travail.
"Les gens sont virés aussi vite qu'ils ont été engagés, il n'y pas de protection sociale comme en France. La vie est rude.", souligne le réalisateur.

D'autre part, il existe des incompatibilités de diplômes entre la France et Israël ce qui explique ensuite le retour de ces "exilés". "On constate environ 30% de retour pour ces personnes qui n'ont pas  trouvé de travail. Ce qui constitue un sentiment d'échec", conclut-il.

"Juifs de France - Pourquoi Partir" par Serge Moati aux éditions Stock - Parution : 18/01/2017 288 pages Prix:  19.00 € 

"Juifs de France - Pourquoi Partir"  
Serge Moati aux éditions Stock -
288 pages
Prix:  19.00 € 

Ils sont Français - jeunes, moins jeunes, croyants, non croyants, écoliers, ensei- gnants, parents, retraités, ingénieurs, entrepreneurs... Après l’assassinat d’Ilan Halimi, les meurtres de Moha- med Merah et l’horreur de l’Hyper Cacher, ils sont nombreux à partir vivre en Israël, à quitter une France qu’ils ne reconnaissent plus, une France qui leur fait peur. Mais, que vont-ils chercher en Israël ? Qui fuient-ils ? Quelque chose ? Quelqu’un ?

Ce livre est aussi un portrait de la France en creux. Serge Moati a rencontré en France et en Israël ces candidats à l’Alya pour comprendre les raisons de leur départ et, parfois, de leur retour. Comprendre. Sans juger.

Avec humour et mélancolie, il raconte son histoire personnelle, ses inquiétudes sur l’obsessionnelle question de l’identité.

L’an prochain à Jérusalem, avait lancé l’Ancien Testament... Cette prophétie va-t-elle se réaliser ?

Né en 1946 à Tunis, Serge Moati est documentariste, journaliste, réalisa- teur et écrivain. Conseiller de François Mitterrand pour l’audiovisuel, directeur général de France 3, il a animé la légendaire émission politique Ripostes. Reconnu pour son talent d’enquêteur, Serge Moati est auteur de romans et documents dont La Haine antisémite, Flammarion, 1992, Villa Jasmin, Fayard, 2003, Le Vieil Orphelin, Flam- marion, 2013. 

Recension lue dans le Bulletin du Consistoire par David Baré