Le complexe de CAÏN , un livre de Gérard HADDAD

Le complexe de CAÏN , un livre de Gérard HADDAD

cain

« L’acte terroriste aveugle est par essence un fratricide. »

Le Complexe de Caïn Terrorisme, haine de l'autre et rivalité fraternelle

Gérard Haddad

Brahim et Salah Abdeslam le 13 novembre 2015 à Paris, Abdelkader et Mohamed Merah en 2012 à Toulouse, Djokhar et Tamerlan Tsarnaev en 2013 à Boston. La liste pourrait être allongée à l’envi : les exemples de frères soudés par un projet d’attentat terroriste ne manquent pas. Des frères qui se vivent comme exclus de la société et se solidarisent dans le meurtre d’un frère imaginaire.
Après chaque explosion de violence terroriste, des voix s’élèvent : le remède à la barbarie se trouverait dans le sentiment fraternel qui doit unir tous les hommes. Mais la fraternité est-elle vraiment la solution ?
Travaillé par cette question brûlante, Gérard Haddad s’est replongé dans les textes fondateurs, bibliques et littéraires. Il y a vu l’évidence: bien plus que le complexe d’Œdipe, c’est le complexe de Caïn, cette rivalité fraternelle à l’origine des plus grandes tragédies, qui mène le monde.
Poursuivant la réflexion entamée avec Dans la main droite de Dieu, Le Complexe de Caïn permet de mieux comprendre le phénomène à l’oeuvre dans la barbarie contemporaine.

130 pages 

Publié le 05 janvier 2017
 12 €       

Meurtres entre frères

Le complexe de Caïn, avec Gerard Haddad  (14 min)

G. Haddad - psychanalyste - R. Honigmann - journaliste

Le livre de Gérard HADDAD "Le complexe de CAÏN" commenté sur AKADEM

 

Dossier de presse

"Très original et passionnant." Le Jour du Seigneur

"Un voyage littéraire d'une réjouissante érudition." Denis Sieffert, Politis

"Une enquête passionnante", Philippe Nassif, PhiloMag

"En essayant de comprendre le terrorisme par une approche psychanalytique, Gérard Haddad nous offre, dans ce court essai très accessible, une clé passionnante." Ouest-France

"Un travail théorique directement en lien avec l'actualité, (...) une intelligence du phénomène terroriste en rupture avec le discours selon lequel expliquer c'est déjà excuser"Causeur

"Gérard Haddad est un esprit paradoxal, religieux sur le plan de sa culture et très rationnel sur le plan des choses de l’esprit et dans cette rationalisation, il n’a pas besoin de Dieu. Extrêmement freudien, mais à l’inverse de Freud qui masquait ce qui provenait de sa culture, Gérard Haddad ne le masque pas. Ce livre, très fluide, rétablit l’équilibre dans l’importance donnée conjointement à la filiation et à la fraternité, avec la cohorte de sujets qui s’y posent, en société, en religion et en politique." Anne Damdjian pour Oedipe.org

Lire la suite sure le site de l'éditeur Premier Paralléle