Chantons Joyeux HANOUKKA : Hag Hanoukka Sameah .... Hanoukka : Maoz Tsour

Chantons Joyeux HANOUKKA : Hag Hanoukka Sameah .... Hanoukka : Maoz Tsour

Voici la traduction en français du chant le plus populaire de la fête de Hanoukka : « Maoz Tsour ». Ce poème liturgique aurait été écrit au milieu du treizième siècle, au temps des Croisades. Les premières lettres des cinq premières strophes forment l'acrostiche de « Mordechaï », sans doute le nom de l'auteur.

Ce texte chante la confiance que l'homme d'Israël doit établir en Dieu à l'heure de l'épreuve. Il est un témoignage des souffrances d'Israël au milieu des nations et une hymne à l'espérance du salut qui approche.

Forteresse, rocher de mon salut, il est bon de te louer.
Restaure la Maison de ma prière et là ,
nous sacrifierons le sacrifice d'action de grace.
A l'époque où Tu prépares l'écrasement du persécuteur en ses gémissements
Alors j'achèverai par un chant vigoureux de louange, l'inauguration de l'autel.

 

Le texte en hébreu avec chant sur le site CHABAD.org