Chantons Joyeux HANOUKKA : Hag Hanoukka Sameah .... Hanoukka : Maoz Tsour

Chantons Joyeux HANOUKKA : Hag Hanoukka Sameah .... Hanoukka : Maoz Tsour

Voici la traduction en français du chant le plus populaire de la fête de Hanoukka : « Maoz Tsour ». Ce poème liturgique aurait été écrit au milieu du treizième siècle, au temps des Croisades. Les premières lettres des cinq premières strophes forment l'acrostiche de « Mordechaï », sans doute le nom de l'auteur.

Ce texte chante la confiance que l'homme d'Israël doit établir en Dieu à l'heure de l'épreuve. Il est un témoignage des souffrances d'Israël au milieu des nations et une hymne à l'espérance du salut qui approche.

Forteresse, rocher de mon salut, il est bon de te louer.
Restaure la Maison de ma prière et là ,
nous sacrifierons le sacrifice d'action de grace.
A l'époque où Tu prépares l'écrasement du persécuteur en ses gémissements
Alors j'achèverai par un chant vigoureux de louange, l'inauguration de l'autel.

 

Le texte en hébreu avec chant sur le site CHABAD.org

Nos derniers articles

Le 1er septembre dernier, le Frère Louis-Marie Coudray succédait au Père Patrick Desbois au titre de directeur du Service National pour les Relations avec le Judaïsme de la Conférence des Évêques de Franc
On fête l'Ascension, c'est-à -dire l'élévation de Jésus Christ au Ciel. L'Ascension est l'une des principales fêtes chrétiennes.
Cette année, les subtilités du calendrier liturgique de l’Église catholique font que l’Annonciation, fêtée en principe le 25 mars – 9 mois avant Noël – aurait dû tomber le dimanche des Rameaux.
Cette année comme en 2012, Pessah, la Pâque juive et Pâques se fêtent presque en même temps