70e anniversaire de la rafle de la Maison d'Izieu

70e anniversaire de la rafle de la Maison d'Izieu

Dim. 6 avril 2014, 11h30 - Izieu - Une cérémonie rappellera le sort des 44 enfants et des 7 éducateurs qui furent raflés le 6 avril 1944 à la Maison d'Izieu. Le Premier ministre, Jean-Marc Ayrault, et le Président du Parlement européen, Martin Schulz seront présents à cette occasion aux côtés des "anciens" de la colonie d'Izieu et de collégiens du Lycée français de Bruxelles

à€ l'issue de la cérémonie sera posée la première pierre d'un nouveau batiment sur le site de la Maison d'Izieu. Une souscription est lancée pour participer au financement du projet d'agrandissement du mémorial. Il sera possible de déposer un don à l'issue de la cérémonie. - Commémoration
Cérémonie officielle : Dimanche 6 avril 2014, 11h30
Maison d'Izieu
70 route de Lambraz
01300 Izieu
www.memorializieu.eu
Plusieurs visites guidées seront organisées dans l'après-midi.
à€ l'occasion du 70e anniversaire de la rafle de la Maison d'Izieu, La Poste émet un timbre commémoratif qui sera en vente au mémorial le dimanche 6 avril de 14h à 18h (voir le communiqué de La Poste - pdf). - De 15h30 à 17h30, un café littéraire est organisé. Une rencontre-débat-signature réunira :
Pierre-Jerôme Biscarat, historien, membre du service pédagogique de la Maison d'Izieu et auteur du livre Izieu, des enfants dans la Shoah (Fayard, rééd. 2014).
Dominique Missika, directrice éditoriale aux éditions Tallandier, membre du Conseil scientifique de la Maison d'Izieu, auteur de L'Institutrice d'Izieu (Seuil, 2014).
Hélène Waysbord, Présidente de l'association de la Maison d'Izieu, auteur de Alex ou le porte-drapeau (Christian Bourgois, 2014)
la-maison-d-izieu-et-son-memorial-des-enfants-juifs-extermines-photo-valerie-beroud.jpg - La Maison d'Izieu
La Maison d'Izieu, ouverte par Sabine et Miron Zlatin, accueillit de mai 1943 à avril 1944 plus de cent enfants juifs pour les soustraire aux persécutions antisémites.
Photo Colonie d'Izieu, été 1943 © Maison d'Izieu / Coll. succession Sabine Zlatin.
Au matin du 6 avril 1944, les 44 enfants et 7 éducateurs qui s'y trouvaient furent raflés sur ordre de Klaus Barbie, responsable de la Gestapo de Lyon, et déportés. à€ l'exception de deux adolescents et de Miron Zlatin, fusillés à Reval (aujourd'hui Tallinn) en Estonie, le groupe fut déporté à Auschwitz.
Seule une adulte, Léa Feldblum, en revint. Tous les autres furent gazés dès leur arrivée.
Un adulte parvint à s'échapper pendant la rafle et fut sauvé grace à la solidarité d'habitants d'Izieu.
SOURCE et pour en savoir plus: Fondation pour la Mémoire de la Shoah