Communiqué de l'Amitié Judéo-Chrétienne de France au sujet des élections présidentielles

Communiqué de l'Amitié Judéo-Chrétienne de France au sujet des élections présidentielles

ajcf bandea

L’Amitié Judéo-Chrétienne de France vient de réunir son Assemblée Générale annuelle à Bordeaux les 30 avril et 1er mai.
Elle y a réaffirmé sa détermination à combattre toute forme d’antisémitisme et son désir de bâtir des ponts là où se dressaient des murs entre juifs et chrétiens.

À la veille d’élections présidentielles dont l’enjeu est dramatique pour notre pays, elle tient à faire la déclaration suivante :

Nous, juifs et chrétiens de l’Amitié Judéo-Chrétienne de France, exprimons avec force notre rejet d’un parti qui prône un repli sur soi nationaliste et dont les principes prennent l’exact contre-pied des valeurs bibliques et de l’esprit de dialogue et de fraternité qui animent nos relations. Nous disons aussi notre inquiétude de voir nombre de nos concitoyens tentés par l’abstention ou le vote blanc, inefficace rempart contre une victoire de la candidate du Front National, puisque seuls les suffrages exprimés seront pris en compte pour l’élection de notre futur président.
Rappelant les impératifs bibliques de l’amour du prochain mais aussi de l’étranger (« tu l’aimeras comme toi-même, car tu as été étranger au pays d’Egypte » (Lv 19, 34) l’Amitié Judéo-Chrétienne de France exprime l’espoir de voir se rétablir, dans notre société des relations apaisées fondées sur la bienveillance et la fraternité.

Jacqueline Cuche
Présidente de l’Amitié Judéo-Chrétienne de France 2 mai 2017

Nos derniers articles

Le 1er septembre dernier, le Frère Louis-Marie Coudray succédait au Père Patrick Desbois au titre de directeur du Service National pour les Relations avec le Judaïsme de la Conférence des Évêques de Franc
On fête l'Ascension, c'est-à -dire l'élévation de Jésus Christ au Ciel. L'Ascension est l'une des principales fêtes chrétiennes.
Cette année, les subtilités du calendrier liturgique de l’Église catholique font que l’Annonciation, fêtée en principe le 25 mars – 9 mois avant Noël – aurait dû tomber le dimanche des Rameaux.
Cette année comme en 2012, Pessah, la Pâque juive et Pâques se fêtent presque en même temps