Lettre de Mgr Jordy à la directrice Générale de l’UNESCO

Lettre de Mgr Jordy à la directrice Générale de l’UNESCO

arton2729-3819d.jpg

Lons-le-Saulnier, le 10 novembre 2016

Madame la Directrice Générale,

La Conférence des évêques de France a pris connaissance de la résolution de l’Unesco le 13 octobre dernier, concernant la ville de Jérusalem. Cette résolution pose un certain nombre de questions.

En effet, la foi chrétienne s’enracine dans une histoire, dans un peuple et dans des lieux. En ce sens, l’Église catholique a toujours gardé comme un trésor précieux l’ensemble du texte biblique et elle manifeste son attachement à la Terre Sainte, particulièrement la ville de Jérusalem.

Or la résolution du 13 octobre dernier semble ignorer le lien du peuple juif et, en conséquence, de la tradition chrétienne, avec Jérusalem. La reconnaissance explicite de chaque communauté de croyants, le respect de cette histoire, est non seulement une question de justice mais aussi une condition de paix. Nous souhaitons vivement que l’Unesco soit attentive à ce point.

Nous vous prions de recevoir, Madame la Directrice Générale, l’assurance de nos salutations respectueuses.

Mgr Vincent Jordy, évêque de Saint-Claude,

Président du Conseil pour l’Unité des Chrétiens et les Relations avec le judaïsme