Fourvière : l'espérance juive - l'espérance chrétienne, symbolisme de la basilique

Fourvière : l'espérance juive - l'espérance chrétienne, symbolisme de la basilique

fourviere

http://www.lyon.fr/lieu/patrimoine/basilique-de-fourviere.html

 

 

Nous soulignons une vision de l'architecte Pierre Bossan réalisée partiellement mais qui révèle une étonnante audace comme le laisse sous-entendre le dessin originel de l'implantation de la basilique. Il aurait voulu nous faire arriver dans ce sanctuaire par un escalier qui devait partir du pied de la colline pour arriver à la base de l'abside qui domine la ville. Cette montée devait conduire le pèlerin à la « porte des lions », et donnait accès sur la droite à un escalier qui débouchait sur la porte de Bethléem et sur la gauche à un autre escalier qui arrivait à la porte de Nazareth.

Le pèlerin entrait ainsi dans la crypte, sorte de terre d'Israël, accueilli par Joseph, Marie, Jésus (autel). Remarquons qu'au sommet des colonnes de soutènement les étoiles de David rappellent que le Messie serait issu de la tribu royale de David par son ancêtre Jessé (Isaïe, ch 11) « Un rejeton sortira de la souche de Jessé » ou (Ap. 22,16) « Je suis le rejeton de la race de David, l'étoile radieuse du matin ».

Arrivé dans cette crypte évoquant la foi juive, le pèlerin pouvait découvrir la partie haute de la basilique (symbole de la foi chrétienne) en empruntant un escalier à double révolution rappelant l'échelle de Jacob.
Le patriarche arrivant en Palestine voit en songe des anges qui gravissaient les degrés d'une échelle allant jusqu'au ciel et qui redescendaient jusqu'à terre pour s'entendre affirmer par Yahvé que cette terre sur laquelle il se trouvait serait sienne et serait le lieu destiné à sa descendance (Genèse 28, 10-20).

Ainsi, est évoquée cette idée que pour découvrir le Christ il faut s'appuyer sur la foi d'Israël. Nous cheminons, nous montons nourris par la foi juive qui nous permet de nous hisser jusqu'au ciel, jusqu'à Dieu symbolisé par les trois coupoles représentant le Dieu unique en trois personnes : Père, Fils et Esprit Saint.

Quatre portes latérales semblent nous rappeler que la foi chrétienne nous est transmise par les quatre évangélistes : Marc, Matthieu, Luc et Jean.

Illustrations en diaporama
© Jean-Paul Brusq
par Guy Ledentu
Eglise à Lyon - j u i n 2 0 1 0

 

Informations pratiques