Présentation du Seigneur au Temple le 2 février

Présentation du Seigneur au Temple le 2 février

presentation

Quarante jours après la naissance de Jésus, Marie et Joseph portèrent l’Enfant au Temple, afin de le présenter au Seigneur selon la loi de Moïse.

Aussi l’Église célèbre-t-elle, le 2 février, la Présentation du Seigneur au Temple, qui clôture les solennités de l’Incarnation. Cette fête est aussi la Journée de la vie consacrée.

La fête de la Présentation de Jésus au Temple, aussi appelée fête de la purification, est plus connue sous le nom populaire de Chandeleur. Ce nom, qui signifie “fête des chandelles”, a pour origine la procession par laquelle débute la célébration. Par ce geste, nous nous souvenons que c’est par le titre « Lumière pour éclairer les nations païennes » (Luc 2, 32), que Siméon accueille Jésus lors de la Présentation au Temple par Marie et Joseph, quarante jours après sa naissance.

Par ailleurs, la présentation de Jésus au temple, consacré selon la prescription rituelle de l’époque au Seigneur comme tout garçon premier né, annonce le don de Jésus par amour de Dieu et des hommes et l’offrande suprême de la Croix. Cette journée a donc une importance particulière pour toute personne consacrée, qui, inspirée par le don bouleversant du Christ, aspire à son tour à donner sa vie et à tout abandonner pour marcher à sa suite. En 1997, le pape Jean-Paul II initie ce jour-là la première Journée de la vie consacrée.

La Présentation de Jésus au Temple : célébrer la fête de la Chandeleur

vendredi 2 février Notre-Dame des Victoires (75002)

JOURNÉE MONDIALE DE LA VIE CONSACRÉE

 

En savoir plus :  L’Église Catholique à Paris

Lire la suite

 

Nos derniers articles

Yom invente une liturgie contemporaine inédite, à la croisée des traditions juive et chrétienne, en faisant dialoguer sa clarinette avec les grandes orgues de Baptiste-Florian Marle-Ouvrard.
L’ICCJ (International Council of Christians and Jews) assure la coordination entre 38 organisations nationales consacrées au dialogue judéo-chrétien. L’Amitié Judéo-Chrétienne de France en fait partie.