Quand fête-t-on la mi-Carême ? Savez-vous pourquoi on mange des crêpes et des beignets ce jour-là ? Aleteia vous dit tout…

Quand fête-t-on la mi-Carême ? Savez-vous pourquoi on mange des crêpes et des beignets ce jour-là ? Aleteia vous dit tout…

Crêpes

Le jeudi 8 mars 2018 marque la mi-carême cette année, et pour reprendre son souffle au milieu de cette période d’abstinence, on fait une pause ! Cela donne l’occasion de réjouissances dues autant au besoin de récréation qu’à des réalités pratiques.

L’observation très stricte du Carême allait même autrefois jusqu’à interdire les œufs. Mais il ne fallait pas faire de gâchis. Or les œufs ne se conservent que 20 jours, alors le troisième jeudi de carême, comme lors du Mardi-gras, on vide ses réserves et on fait des crêpes, bugnes et autres beignets ! Et durant les vingt jours suivants, on stockait les œufs en vue des fêtes de Pâques.

La mi-Carême n’a pas d’incidence dans le calendrier liturgique, mais l’église marque elle aussi une pause le quatrième dimanche de carême. Elle abandonne les vêtements liturgiques violets* pour adopter le rose, couleur de l’aurore, qui préfigure la joie de la Résurrection. On appelle ce dimanche le dimanche de Laetere, le dimanche de la joie.

*Source : Jeunes cathos blog’ 

 Marie Le Goaziou | 14 février 2017

Nos derniers articles

Yom invente une liturgie contemporaine inédite, à la croisée des traditions juive et chrétienne, en faisant dialoguer sa clarinette avec les grandes orgues de Baptiste-Florian Marle-Ouvrard.
L’ICCJ (International Council of Christians and Jews) assure la coordination entre 38 organisations nationales consacrées au dialogue judéo-chrétien. L’Amitié Judéo-Chrétienne de France en fait partie.