Introduction aux fêtes de pèlerinage

Introduction aux fêtes de pèlerinage

Fêtes pèlerinages

Les trois grandes fêtes de pèlerinage d'origine biblique sont : Pessah (Pâque) commémore la sortie d'Egypte des enfants d'Israël ; Shavouot (Fête des premiers fruits) est la fête du don de la Torah au mont Sinaï ; Soukkot (Fête des Cabanes) rappelle le séjour des Hébreux dans le désert pendant quarante années. Où célébrer les fêtes ?

 

 Pélerinage à Jérusalem (sur le site Univers Torah)

Le Livre du Deutéronome précise que les Fêtes de Pèlerinage ne seront pas célébrées dans n'importe quel lieu, mais là où l'éternel choisira pour y faire résider son nom : « Trois fois par année, tous les males d'entre vous se présenteront devant l'éternel, Ton Dieu, dans le lieu qu'il choisira : à la fête des pains sans levain, à la fête des semaines, et à la fête des tabernacles. » (Dt 16, 16).
C'est à l'époque du roi David que le lieu de résidence permanent pour l'Arche de l'Alliance fut déterminé, quand il la fit monter dans sa ville à Sion. (2 S 6, 15-18). Aujourd'hui, tout comme autrefois, ces trois fêtes sont l'occasion de pèlerinages à Jérusalem avec des prières devant le Mur Occidental, vestige du mur de soutènement de l'Esplanade du Mont du Temple. C'est une obligation de la Torah, la Parole de Dieu, de se réjouir pendant le Yom Tov (la jour de fête) : « Tu te réjouiras devant l'éternel, ton Dieu, dans le lieu que l'éternel, ton Dieu, choisira pour y faire résider son nom... » (Dt 16, 11). L'on prépare pour la fête des mets spéciaux et des boissons. L'on offre des présents à sa femme et à ses enfants. Dans la joie l'on se souvient également des nécessiteux, des orphelins et des veuves.

 

Loïc Le Méhauté
Echo d'Israël