Jeûne d’Esther

Jeûne d’Esther

Jeûne d’Esther

Le jeûne d’Esther est un jeûne mineur du judaïsme, observé de l’aube au crépuscule du 13 Adar, à la veille de la fête de Pourim

 

http://fr.chabad.org/library/article_cdo/aid/1450146/jewish/Le-jene-dEsther.htm

 

Alors Esther fit répondre à Mardochée : « Va, rassemble tous les Juifs... et jeûnez en ma faveur... De mon côté, je jeûnerai, moi aussi, avec mes servantes.

Esther 4, 15-16

Esther comprit alors le grave danger devant lequel le peuple juif était placé. Oui, elle était prête de tout son cœur à risquer sa vie pour son peuple. Mais quelle situation sans espoir ! Même si elle sauvait sa vie et si le roi acceptait sa demande, les édits portant le cachet royal resteraient irrévocables. Le roi lui-même ne pourrait pas les annuler. Quelle faible chance de réussite ! Cependant, Mardochée avait raison : elle n'avait pas le choix. Esther prit donc la résolution de ne pas abandonner son peuple au moment de la détresse.

Elle demanda à Mardochée : « Dis à tous les Juifs, jeunes et vieux, de jeûner et de prier pendant trois jours, jusqu'à ce que le Seigneur nous entende et ait pitié de nous. Ici, au palais, moi et mes servantes, nous jeûnerons et réciterons des prières aussi, car seul un miracle divin peut sauver nos compatriotes. Après ces trois jours, bien que cela soit interdit, j'irai voir le roi et si je dois périr, je périrai... »

Il était difficile à Mardochée d'accepter la légitime et sage demande d'Esther, parce que ce jeûne coïnciderait avec la fête de Pessa'h. Pourtant, il y allait du sort du peuple entier. Mardochée décida donc de proclamer le jeûne.