Precious life par Françoise Pastré (Echo d'Israël)

Precious life par Françoise Pastré (Echo d'Israël)

Documentaire israélien du reporteur et journaliste Shlomi Eldar, spécialiste du conflit israélo-palestinien. Par l'intermédiaire de la radio israélienne S.Eldar décide de mobiliser l'opinion publique pour sauver la vie d'un bébé palestinien de Gaza atteint d'une maladie génétique.

Une fois tous les obstacles franchis : financement de l'intervention, trouver un donneur compatible, interminables autorisations pour franchir les check-points, pressions familiales, il continue, des mois durant, d'aller à l'hôpital voir la famille et l'équipe chirurgicale de Tel-Aviv qui s'acharne à sauver l'enfant. La complexité du conflit israélo-palestinien est ici mise en exergue. Cet enfant deviendra-t-il un « shahid », un martyr, qui fera exploser sa ceinture pour Jérusalem comme l'envisage avec une terrifiante sérénité sa mère victime d'un endoctrinement fanatique ? Son enfant sera-t-il lui-même une future victime ou un terroriste en puissance ? Une partie de l'opinion publique israélienne, émue par l'histoire de ce petit enfant, est en même temps favorable au bombardement intensif sur Gaza. Des mois d'acharnement pour sauver un enfant, quelques secondes pour qu'un obus en tue combien ?.... Ce documentaire est le constat d'une situation inextricable. Par ailleurs, il donne un visage humain à la complexité des relations entre palestiniens et israéliens. L'hôpital serait-il le seul lieu où chacun est un être humain, dans le plus grand respect des différences mutuelles, aussi divergentes soient-elles ? Et le chirurgien israélien de conclure « Chaque fois qu'il y aura une guerre à Gaza mon cœur cessera de battre »

Nos derniers articles

Cette année comme en 2012, Pessah, la Pâque juive et Pâques se fêtent presque en même temps
Matsa, pain non levé consommé pendant Pessah. / Rafael Ben-Ari/Stock Adobe Elles ont presque la même orthographe mais ne signifient pas tout à fait la même chose.
– Place des Terreaux à Lyon