SENS N° 354 " Décembre 2010 " Jésus, le Shabbat et les œuvres de miséricorde

SENS N° 354 " Décembre 2010 " Jésus, le Shabbat et les œuvres de miséricorde

L'enseignement de Jésus s'enracine dans une tradition qui, si elle n'a été mise par écrit qu'après lui, lui est en fait antérieur. Après avoir longtemps ignoré cette vérité, on la redécouvre aujourd'hui, ce qui permet d'enrichir la compréhension que nous pouvons avoir d'un certain nombre de passages du Nouveau Testament. On en trouvera ici deux exemples : le rabbin Rivon Krygier, en étudiant, à travers la littérature rabbinique, l'arrière-plan de la justification donnée, en Jean 5, 17-18, de la guérison du paralytique de Bethzatha un jour de Shabbat, montre comment Jésus exprime une revendication messianique ; quant au Père Donizeti Ribeiro, il montre que la notion de « œuvres de miséricorde », explicitement présente dans la scène du jugement final selon Matthieu 25, 31-46, remonte directement à une tradition dont on trouve des témoins dans les targumim et certains textes des tannaïm.

La revue fait, par ailleurs, état de deux manifestations judéo-chrétiennes : la remise, à la communauté juive de Clermont-Ferrand, le 14 mai 2010, d'un Sefer Torah offert par un chrétien ; et les cinq jours pour « Découvrir le Judaïsme », du 13 au 18 juillet 2010, organisés par les Services diocésains pour les relations avec le Judaïsme des diocèses de l'Ouest (Nantes, Rennes, Angers) et des membres chrétiens de l'AJC, à l'abbaye de La Melleray, en Loire-Atlantique, où en moyenne 180 personnes par jour se sont retrouvées et ont vécu une expérience de dialogue enrichissante.
Jésus, le Shabbat et les œuvres de miséricorde
La transgression du Shabbat comme faire-valoir messianique dans l'évangile de Jean au miroir de la littérature rabbinique Rabbin Rivon Krygier
Les œuvres de miséricorde comme imitatio Dei Père Donizeti Ribeiro
« Découvrir le Judaïsme » à La Melleray Thierry Colombié et Liliane Apotheker
commander…en savoir plus ….. tous les numéros.. Sommaire
Peut-on dialoguer avec tout le monde ? (F. Taubmann)p. 769
La transgression du Shabbat comme faire valoir messianique dans l'évangile de Jean au miroir de la littérature rabbinique (Rabbin R. Krygier)p. 771
Les œuvres de miséricorde comme imitatio Dei (Père D. Ribeiro)p. 788
Un événement salué par le Grand Rabbin de France : le don d'un Sefer Torahp. 807
« Découvrir le Judaïsme » à La Melleray (T. Colombié, L. Apotheker)p. 811
Livresp. 821
Les dépassements de la parole. Lecture de l'étoile de la Rédemption, sous la direction de Didier Gonneaud et édouard Robberechts (P. Thibaud)
Raison et religion. La dialectique de la sécularisation, par Jà¼rgen Habermas et Joseph Ratzinger (P. Thiba

Nos derniers articles

Le 1er septembre dernier, le Frère Louis-Marie Coudray succédait au Père Patrick Desbois au titre de directeur du Service National pour les Relations avec le Judaïsme de la Conférence des Évêques de Franc
On fête l'Ascension, c'est-à -dire l'élévation de Jésus Christ au Ciel. L'Ascension est l'une des principales fêtes chrétiennes.
Cette année, les subtilités du calendrier liturgique de l’Église catholique font que l’Annonciation, fêtée en principe le 25 mars – 9 mois avant Noël – aurait dû tomber le dimanche des Rameaux.
Cette année comme en 2012, Pessah, la Pâque juive et Pâques se fêtent presque en même temps