SENS N° 358 " La Résurrection des morts " AVRIL 2011 63ème année

SENS N° 358 " La Résurrection des morts " AVRIL 2011 63ème année

« Le Christianisme n'existerait pas sans la foi en la résurrection des morts. Or il ne puise pas en lui-même cette conviction, mais il la reçoit de la sève dont il est nourri, la tradition d'Israël ». Ces deux phrases, par lesquelles le Père Jean Massonnet ouvre son article, donnent le sens et le contenu de ce numéro.

C'est en effet « sur le sens de Dieu et de ses promesses vécu dans la communauté [d'Israël] » que la foi en la résurrection des morts a progressivement germé pour s'imposer d'abord dans le Judaïsme rabbinique puis dans le Christianisme.
Le Professeur Edouard Robberechts montre, dans un premier article, quelle est cette « Tradition d'Israël », relativement tardive mais qui traduit une aspiration populaire profonde de justice et qui est, pour les rabbins, ce qui « permet de fonder l'éthique et la responsabilité humaine dans l'histoire » ; le Père Jean Massonnet, dans un second article, après avoir étudié chez les Prophètes d'abord, dans la pensée pharisienne ensuite, le développement de cette croyance en la résurrection des morts, montre comment Jésus et les Apôtres, Paul en particulier, s'inscrivent dans cette tradition. La revue publie aussi les “notes†que le Père Michel Remaud a rédigées pour une récollection donnée à l'automne 2009 à la communauté catholique de langue hébraïque en Israël. Il proposait une lecture et une analyse d'un certain nombre de textes de Luc – évangiles et Actes – qui sont construits sur un même schéma assez caractéristique : le récit commence dans deux endroits différents et se conclut par une rencontre, ce qui donne force au message ainsi transmis.
SENS N° 358 – 63ème année – AVRIL 2011 – 9,30 €
La Résurrection et le Judaïsme
édouard Robberechts
La Résurrection des morts au fondement du Christianisme
Père Jean Massonnet
La rencontre. Quatre méditations sur l'évangile de Luc et les Actes des Apôtres
Père Michel Remaud Sommaire
Liminaire (Y. Chevalier)p. 241
La Résurrection et le Judaïsme (é. Robberechts)p. 243
La Résurrection des morts au fondement du Christianisme (Père J. Massonnet)p. 269
La Rencontre Quatre méditations sur l'évangile de Luc et les Actes des Apôtres (Père M. Remaud)p. 295 _ Livresp. 309
Les rouleaux de la Mer Morte par J. Duhaime et T. Legrand (P. de Martin de Viviés)
Un rabbin parle de Jésus par J. Neusner (Y. Chevalier)

Nos derniers articles

Le 1er septembre dernier, le Frère Louis-Marie Coudray succédait au Père Patrick Desbois au titre de directeur du Service National pour les Relations avec le Judaïsme de la Conférence des Évêques de Franc
On fête l'Ascension, c'est-à -dire l'élévation de Jésus Christ au Ciel. L'Ascension est l'une des principales fêtes chrétiennes.
Cette année, les subtilités du calendrier liturgique de l’Église catholique font que l’Annonciation, fêtée en principe le 25 mars – 9 mois avant Noël – aurait dû tomber le dimanche des Rameaux.
Cette année comme en 2012, Pessah, la Pâque juive et Pâques se fêtent presque en même temps